MAMCO CURRENT WEBSITE
2_1 MAMCO 2_1 AGENDA PRESSE CHRONIQUES MISCELLANEES RADIO FILMS
4_1 EXPOSITIONS COLLECTIONS ARTISTES PUBLIC EDITIONS MUSEE INFORMATIONS

 

COLLECTIONS_PRESENTATION COLLECTIONS_ARCHIVES
A B C D E F G H i J K L M N O P q R S T u V W x y Z
    
 
Dans le cadre des 20 ans du Mamco
Le 20 juin 2015, 5h13
 

Bains des Pâquis (quai du Mont-Blanc 30), Genève

Caroline Bergvall,
performance de Love Song (46°12’N)
   

Love Song (46°12’N) est une pièce vocale qui célèbre l’aube à Genève, face au lac et aux Voirons. Love Song (46°12’N) trouve son principe actif dans l’alba médiévale, poème de salutation au soleil, ainsi que dans l’idée du raga indien : composition liée à un moment de la journée ou de l’année. Love Song (46°12’N) est une performance qui chasse la nuit et toutes ses peurs pour laisser la lumière célébrer l’instant présent. Love Song (46°12’N) est un poème travaillé pour ses qualités soniques et vibratoires, offert comme une pièce de passage, initiatique. Love Song (46°12’N)spatialise le chant de manière à connecter l’audience avec le paysage et l’environnement sonore, avec la réalité immédiate du jour, de la saison, de la météo. Love Song (46°12’N) célèbre le matin du 20 juin une expérience spatiale, temporelle, sensorielle partagée par les spectateurs réunis : l’apparition du soleil à 5h43.

Caroline Bergvall est une artiste et performeuse franco-norvégienne, installée à Londres. Elle écrit le plus souvent en anglais, mais son travail traverse constamment les langues, les disciplines, les media. Ses projets sont alternativement des livres, des performances, des installations audio et/ou plastiques. Elle a notamment exposé à la Tate Modern (Londres), au Whitney Museum (New York), au MCA Denver, à KHOJ Art Centre (New Delhi). Après Together (2014), Love Song (46°12’N) est la deuxième commande qu’elle reçoit du Mamco. À Genève, elle a récemment présenté des travaux au GRÜ/transthéâtre (2012), et à la Villa Bernasconi (2015).

Concept, texte, voix : Caroline Bergvall ; special guest : Anouk Molendijk ;
collaboration artistique : Michèle Pralong ; son : David Scrufari.

pour plus d'informations